[ Voyage ✈ ]

Les 3 châteaux de l’époque féodale à ne pas manquer au Japon

Depuis ces dernières années on constate un certain regain d’intérêt pour le Japon d’un point de vue culturel mais également d’un point de vue touristique.

En 2019 c’était en effet pas moins de 31 millions de visiteurs qui s’y sont déplacés pour voir de leurs propres yeux ce qu’avait à offrir le pays du Soleil levant.

Parmi ses nombreux sites touristiques populaires on retrouve bien sûr le Mont Fuji, les sanctuaires shintoïstes mais également les châteaux de l’époque féodal.

Ces derniers sont assurément une des choses les plus précieuses du patrimoine culturel du Japon de par leur architecture traditionnelle mais surtout pour leur lourd passé historique.

De nombreux châteaux se trouvent donc sur le territoire japonais et lorsqu’on est totalement inconnu à ce pays il peut être difficile de faire son choix pour ce qui est de ceux à visiter en priorité.

C’est donc pourquoi nous vous proposons de passer en revue trois des plus beaux châteaux japonais afin de vous aiguiller dans le choix touristique que vous ferez.

Le château d’Osaka

Si vous deviez en choisir un parmi tous ceux proposés nous vous recommandons fortement d’aller visiter en premier le château d’Osaka et ce, pour plusieurs raisons.

Premièrement, pour son architecture et ses fondations peu courantes. Le château d’Osaka illustre en effet à merveille l’architecture traditionnelle des châteaux médiévaux japonais, mais au delà de son aspect purement visuel il possède des douves qui l’entourent ce qui lui donne un côté plus majestueux encore.

Secondement, pour son lourd passé historique. Il serait trop long de lister tous les assauts qu’à connu le château d’Osaka depuis ses premières fondations en 1583 jusqu’à aujourd’hui.

Mais il est assurément celui qui a traversé le plus de batailles, à titre d’exemple il a résisté à l’assaut des 200 000 hommes du clan Tokugawa en 1614.

Finalement, ce château est celui qui est le plus intéressant à visiter pour ce qu’il y est exposé à l’intérieur.

Au delà de la vue magnifique que vous y trouverez une fois en haut, à l’inverse des autres château celui-là regorge en effet d’armures et d’armes de samouraïs et vous fera ainsi plonger au plus près du quotidien des samouraïs de la période féodal.

Le château d’Himeji

Également très imposant de par sa hauteur, son architecture et ses murs blancs immenses qui reflètent le Soleil, si vous en avez l’occasion il serait vraiment dommage de ne pas faire le détour pour aller visiter ce château également appelé “le château du Héron blanc”.

Bien que moins vaillant que la château d’Osaka, le château d’Himeji a lui aussi un lourd passé historique puisque sa construction date de 1618.

Malheureusement vous ne trouverez pas autant d’armures et d’objets historiques en son sein, mais cela n’empêche pas d’avoir, une fois rendu en haut, une vue absolument magnifique.


Finalement, vous trouverez en plus au pied du château un jardin qu’il vous sera possible de visiter gratuitement pour finir ou commencer la visite du château en cas de beau temps.

Les jardins zen étant également une grande partie de la culture japonaise, ces deux univers collent à merveille lorsqu’ils se trouvent côte à côte.

Le château de Matsumoto

Plus ancien que ses deux camarades, le château de Matsumoto également appelé ‘le corbeau” date du XVIème siècle.

À première vue il paraît moins impressionnant que les deux listés précédemment car moins grand, mais sa couleur noire est là pour compenser ses étages en moins en lui donnant une vraie stature de château de guerre.

De plus, comme on peut le voir sur la photo ci-dessus le château de Matsumoto est entouré d’un pont traditionnel et donc cerné par des douves ce qui rend son environnement très plaisant à visiter.

Finalement, bien qu’on ne le remarque pas ici énormément il est situé sur une hauteur ce qui le rend plus haut encore lorsqu’on se trouve à proximité.

Ton ami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *